Les enfants et la bibliothèque publique

by

Jeune, mes parents m’ont inscrit à la bibliothèque publique et nous allions régulièrement y emprunter des livres.   Ces souvenirs sont vagues, surtout quelques impressions, quelques images et quelques lecture me sont restées en tête.

Aujourd’hui, lorsque que je vois des jeunes avides de lecture, je ne peux qu’être fier d’eux et assuré qu’ils auront de la facilité en français et que les livres leur permettront de développer leur imaginaire.

C’est pourquoi, quand j’entend un parent encourager son enfant à poursuivre ses lectures avec de jolies phrases du genre:

-Pourquoi tu lis ça?

-Voyons donc, c’est ben trop gros, tu l’finiras jamais.

-Tu liras jamais tous ces livres-là, prends-en moins!

-J’comprend pas c’que t’aime là-dedans, tu retiens pas de moi certain.

ou même

-Ben oui, mais y’a même pas d’images!

Je ne peux que comprendre pourquoi le monde ne va pas bien et pourquoi il y a autant de monde cave sur cette Terre.

À tous ces enfants en manque d’encouragement sincères, persévérez, lisez ce qu’il vous plaît et comme il vous plaît.  Vous ne faites que feuilleter un documentaire sur les chats? Super!  Vous inventez une histoire en regardant les images d’un album? Génial!  Vous sautez des pages en lisant un roman avec ou sans images? Bravo!

Poursuivez vos lectures et envoyez chier vos parents incompréhensifs!!!

Bon… d’accord, il y a ausse des parents qui prennent le temps de choisir des livres avec leurs enfants et même d’en lire avec eux à la bibliothèque même. Super! Génial! Bravo!

Et enfin, pour terminer, si vous allez à la bibliothèque et que votre enfant est dérangeant, vous pouvez le lui dire et lui expliquer que dans une bibliothèque, on doit être discret!  À moins que vous même ne le sachiez pas et que vous êtes du genre à rentrer à la bibliothèque en criant aux employés à 10 mètres de vous que vous venez chercher votre réservation de « La saga des Grégoire » et que, en passant, y fait donc beau dehors et que c’est donc le fun!…

Publicités

Étiquettes : , , , ,

2 Réponses to “Les enfants et la bibliothèque publique”

  1. Laurence Says:

    Tiens c’est étrange, moi, la shot du « ben mognon, tu liras jamais tout’ ces livres là en deux semaines », ce sont toujours des bibliothécaires qui me l’ont sortie…

  2. Bernadette Says:

    Mais il y a aussi le contraire, les parents qui veulent trop! L’autre jour j’étais dans une librairie d’un grand centre d’achat. Dans la section de la littérature jeunesse, il y avait une femme et son jeune garçon. Le petite faisait la moue, probablement fatigué de traîner dans les magasins. La mère voulait absolument acheter un livre à son enfant… mais absolument.

    Le petit s’assoit dans un coin et continue à bouder. Sa mère, prend un livre et se met à le lire à voix haute et en changeant de voix pour personnifier le héro de l’album. Elle ponctue sa lecture de: »T’aimes-tu ça les histoires de souris qui sont poursuivi par des chats? » et autres fadaises auxquelles l’enfant répond toujours négativement.

    Moi je regarde la scène, la mère continue à prendre des livres et à tester son petit garçon. Sa voix, haut-perchée résonne dans la librairie, on n’entend qu’elle.

    Mon regard croise celui du petit garçon qui se renfrogne, humilié par le spectacle que sa mère donne à tout le monde.

    Je ne suis pas certain que cet enfant va vouloir aller vers les livres s’il a honte chaque fois qu’il va en librairie accompagné de sa maman.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :